Guide de création du tunnel de conversion

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

tunnel de conversion

tunnel de conversion

Le Graal, lorsqu’on possède un site internet, consiste à le rentabiliser en transformant notamment le visiteur en client. C’est l’objectif ultime qui se réalise grâce à différentes techniques de création.

Parmi une des questions à maîtriser, le tunnel de conversion est un des éléments clés. C’est grâce à lui et à des étapes finement détaillées qu’on peut tenter de convertir le moindre visiteur en client ou tout du moins, en prospect. Comment alors faire en sorte d’obtenir le meilleur tunnel de conversion possible et optimiser son site dans cet objectif ?

Comprendre le tunnel de conversion

Le tunnel de conversion ou funnel marketing englobe toutes les étapes qu’un internaute doit effectuer jusqu’à arriver à une action donnée. Cette dernière étape peut-être une inscription, un achat, une commande en ligne ou encore la signature d’un contrat.

Pour bien maîtriser chacune de ces étapes, il est important de savoir que le futur client réalise déjà seul 57 % du processus d’achat. En effet, grâce à Internet, les informations sont désormais de plus en plus accessibles, les affichages et les annonces dans les journaux ne peuvent plus suffire. Aujourd’hui, la révolution technologique oblige le marketing à se concentrer sur internet, les réseaux sociaux, les témoignages et les avis des clients, les offres attractives avec des garanties, les informations pertinentes, enfin et surtout la facilité d’accès au contact qu’il s’agisse d’email, de chat, de social media…

Le tunnel de conversion entre ainsi dans cette stratégie globale dédiée à convertir le visiteur en client.

Voici les 5 étapes pour créer un tunnel de conversion optimal.

1/ Le trafic, l’étape de base

Pour vendre, il faut des visiteurs. Étape de base, il s’agit de cibler ses clients en fonction de leurs centres d’intérêt, étudier ce qu’on peut leur apporter ou encore s’enquérir de ce que fait la concurrence.

La création d’une newsletter peut s’avérer être un atout considérable pour générer du trafic, mais aussi pour informer l’internaute sur les nouvelles offres et les nouveaux produits. De nombreuses autres techniques sont possibles pour atteindre cet objectif (adwords, référencement naturel, etc.)

2/ La fonctionnalité du site dans le tunnel de conversion

Pour arriver au terme du tunnel de conversion, l’internaute ne doit éprouver aucune difficulté pour comprendre l’information et naviguer. Au-delà de son aspect et du graphisme, il est important d’associer au site un côté intuitif. On peut ajouter au processus d’achat des offres spéciales comme par exemple une invitation à une web conférence, une session de coaching ou des tests gratuits afin de fidéliser l’internaute.

Le contenu ne doit surtout pas être minimisé. Il s’agit de rédiger par exemple des offres claires et précises dans lesquelles l’internaute trouvera rapidement les informations dont il a besoin. L’objectif étant de limiter au maximum le fait que l’internaute soit obligé d’aller voir ailleurs pour trouver les informations qu’il cherche.

3/ Le panier d’achat l’étape critique du tunnel de conversion

Nous sommes ici à l’avant-dernière étape avant que le client ne conclue l’acte d’achat. Autant dire son importance, car il faut savoir que près des trois quarts des internautes abandonnent le contenu de leur panier à ce moment. Il est vital de bien assurer de cette avant-dernière partie.

Cela consiste notamment à optimiser la page Panier d’achat, ce qui peut passer par exemple par la suppression du header et du footer afin d’empêcher l’internaute d’être déconcentré ou de vouloir aller voir ailleurs. Une autre manière d’optimiser cette page consiste à offrir toutes les informations utiles à cet endroit, car un résumé bref mais clair et concis rassurera le prospect.

Le tunnel de conversion permet aussi de trouver une solution face à l’abandon de panier. Parmi les stratégies marketing les plus courantes, on retrouve le pré engagement on-site avec un message qui s’affiche lorsque l’internaute s’apprête à quitter la page. On peut aussi utiliser des techniques comme l’email re-marketing accompagné parfois d’offres promotionnelles. Le retargeting est une autre technique qui peut parfois sembler intrusive, elle consiste en l’affichage d’une bannière qui vient s’afficher sur d’autres sites visités.

4/ Le check-out ou lorsque le tunnel de conversion est optimal

Au terme de sa visite, l’internaute peut être amené à devoir donner ses informations personnelles et ses informations de paiement afin de finaliser son achat. Il s’agit de l’étape ultime du tunnel de conversion pour laquelle il est nécessaire de veiller à ce que l’internaute sache exactement dans quoi il s’engage. Cette dernière étape peut par exemple être l’occasion de rappeler que la transaction est sécurisée, elle peut également parler du délai de livraison.

Autres informations pertinentes : On peut par exemple présenter l’ensemble des produits contenus dans le panier avec un détail complet du montant à payer. Il est aussi envisageable d’affiner cette étape grâce à un affichage des différentes étapes où est marquée la bonne saisie des informations nécessaires.

5/ L’analyse du tunnel de conversion

La mise en place du tunnel de conversion ne s’arrête pas à la confirmation de la commande du client, la suite consiste à réunir les données sur le tunnel.

On peut par exemple demander au client de faire un retour d’expérience, qui peut également être récupéré via des outils comme Google Analytics. L’analyse des données permet d’améliorer au fur et à mesure le tunnel de conversion et se faire ressentir notamment sur la croissance des ventes.

Pour connaitre toutes les techniques de conversion des clients ou autres outils marketing, ayez recours au service d’un expert comme Futur Digital.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »